Et si on oubliait tout ?


Nous sommes fin septembre les vacances sont finies (pour ceux qui en ont eu) et nous avons repris le chemin de l'école ou du travail. Cette année fut la deuxième année où je n'ai pas travaillé de l'été mais cette année, contrairement à l'année dernière, je suis partie en vacances. Du coup j'ai remarqué la différence entre être en vacances (ou au chômage dans mon cas) en restant chez soit et prendre du temps pour s'éloigner de notre train-train quotidien, et sans surprise, j'ai préféré cette année, année où je suis partie.


En tout je suis partie 2 semaines et demi de chez moi, la première semaine je me trouvais au cap d'agde et le reste je suis restée chez mon papa. Je n'avais pas vu la mère depuis longtemps, trop longtemps. J'avais oublié l'apaisement que l'on peut ressentir devant cette immensité, j'avais oublié combien le bruit des vagues est agréable et j'avais oublié comment les problèmes peuvent s'envoler lorsque l'on contemple la mer s'étendant à perte de vue. Pendant ces quelques jours je n'étais jamais seule, ce qui n'est pas vraiment habituel pour moi, je suis seule presque tout le temps depuis que j'ai mon appartement; c'était donc un changement pour moi, et ça m'a vraiment fait du bien. Pendant cette semaine j'ai beaucoup ris, j'ai passé d'excellents moments et surtout j'ai pu me confier. En effet j'ai rencontré des gens qui ont tout de suite été là pour moi (mon petit poulpe si tu passe par là ♥) et qui m'ont soutenu, un peu malgré eux parfois, juste en étant là.


J'étais dans ma petite bulle, la fameuse bulle où rien (ou presque rien) ne nous atteint et où on se sent si bien, vous voyez de quoi je parle ? J'étais bien dans cette bulle, c'était comme si j'avais débranché mon cerveau, et bordel ça fait du bien. Mais bon, le monde a continué de tourner, pas bien et pas dans le bon sens malheureusement. Mais ma petite bulle a résisté, du moins pendant ses deux semaines et demi et après comme toute bonne bulle, elle a éclaté. Mais pendant ses quelques jours j'ai pu oublier le quotidien, j'ai pu nettoyer mon cerveau de mes pensées négatives, je me suis déconnectée et ça m'a vraiment fait du bien, j'ai pu me préserver et ainsi mieux vivre certaines choses. Oublier tout pendant quelques temps n'arrangera pas nos soucis, ça ne nous donnera pas la solution pour les résoudre, mais je pense qu'il est important de se ménager des moments pour ne pas y penser, des moments "bulle", sans quoi, à défaut de notre bulle, c'est notre âme qui exploserais.


Aucun commentaire