One more light ... 💔


Je me souviens encore de l'année où j'ai découvert Linkin Park. Je me souviens de ce que j'ai ressenti la première fois que j'ai écouté une de leurs chansons. C'est à cette période que ma vie a commencé à déraper, c'est à cette période que j'ai commencé mon chemin vers l'autodestruction, chose qui ne m'a jamais réellement quittée depuis. Je me souviens encore de l'apaisement que j'ai ressenti en écoutant cette première chanson. Je me souviens m'être allongée sur mon lit en écoutant cette chanson, puis une autre, puis encore une autre et me sentir un peu mieux, un peu en paix avec moi-même. Depuis mon adolescence seulement trois groupes m'ont vraiment accompagnée dans tous les moments de ma vie, les moments heureux mais aussi les dépressifs. Ces groupes avaient le pouvoir de m'apaiser, par leurs paroles, leurs musiques et le voix qui chantait leurs chansons. Linkin Park est et sera toujours un de ses groupes. Je me suis accrochée à eux comme à une bouée de sauvetage depuis des années, cela peut vous paraître bête, mais ne sous-estimez pas le pouvoir de la musique sur un être dépressif, on ne peut comprendre ni l'attachement ni l'apaisement tant que l'on ne l'a pas vécu soi-même.


Hier, comme des millions de personnes, j'ai appris la mort de Chester Bennington sur les réseaux sociaux. Je suis restée bouche bée, et surtout dans le déni le plus total, jusqu'à la confirmation de Mike. Cette nouvelle m'a mis au tapis, il n'y a pas d'autres mots. Chester & le groupe faisait partie de mon quotidien depuis tellement longtemps que pour moi ils en feraient toujours partie, pour moi ils seraient toujours là, loin mais là quand même. Je n'arrêtais pas de me dire depuis des années que bientôt ça serait mon tour de les voir en concert, mais aujourd'hui tout ça, c'est fini. Comme je vous l'ai dis Linkin Park fait partie des groupes qui m'accompagnent depuis des années, et faire face à cette disparition est clairement très compliqué. Vous me connaissez, je suis le genre de fille très sensible à tout prendre très à cœur, surtout quand cela touche un des piliers de ma vie, virtuel ou réel. Hier j'ai perdu un de ces piliers. Je vous entends déjà vous dire, ce n'est qu'un chanteur, qu'un groupe, que des chansons, ta vie ce n'est pas ça. Justement, ma vie c'est ça. Ma vie c'est écouter de la musique quand je suis heureuse, c'est pleurer en musique quand rien ne va et que j'en ai marre de tout, ma vie c'est essayer de surmonter la dépression, le mal être, l'envie d'en finir, en musique, depuis des années. Alors quand je perds soudainement une des personnes faisant partie de ma vie de cette manière depuis aussi longtemps, je suis forcément touchée. Linkin Park & Chester m'ont aidée tellement de fois, qu'aujourd'hui je ne peux pas ne pas m'effondrer avec cette nouvelle.


Alors aujourd'hui je me sens orpheline, comme sans aucun repère et ça fait mal, et ça prendra sûrement du temps pour ne plus écouter leurs chansons sans pleurer, et si vous ne comprenez pas, je suis désolée de vous ennuyer avec ça, mais il était important pour moi de mettre des mots sur mon sentiment, il était important pour moi d'écrire cet article, pour faire face à cette réalité, mais également pour rendre hommage à cet artiste. Cet artiste qui m'a accompagnée tant de fois, qui m'a aidé beaucoup plus qu'il n'a pu l'imaginer grâce à ses chansons & grâce au groupe dont il faisait partie, cet artiste qui me manquera à jamais, comme d'autres me manquent. Je suis désolée Chester, j'aimerais aimé que l'on t'aide autant que tu nous a aidé, j'aurais aimé que l'on te sauve comme tu as pu nous sauver. Je finirais en disant que je ne suis pas d'accord avec certains : le suicide est un choix, mais un choix tout sauf facile. Je respecte son choix pour y avoir songé un nombre incalculable de fois, mais le suicide n'est jamais facile, que ça soit pour la personne qui le commet ou pour ceux qui restent. C'est son choix, et personnellement je le respecte, mais n'oublions pas la souffrance qu'il a du ressentir pour en arriver là. Mes pensées vont à ses proches, qui doivent souffrir beaucoup plus que moi.

J'espère que tu as trouvé la paix Chester, merci d'avoir existé...



Aucun commentaire