Dis Pauline, tu n'aime plus les USA ?

Je ne sais pas si je vous l'avais dit, mais j'avais pour projet de partir aux USA soit fin 2017 soit été 2018. Et je vous avoue que j'ai laissé ce projet de côté, je vais donc essayer de vous expliquer pourquoi, parce que croyez moi, je ne le fait pas par gaîté de cœur.
Ce qu'il faut savoir c'est que je suis passionnée des USA depuis de nombreuses années, quand j'étais plus jeune (adolescente quoi), je me faisais des films en disant que lorsque je serais majeure je prendrais mon billet d'avion et que je m'installerais là-bas, pour pouvoir quitter ma vie merdique et tout recommencer dans ce pays qui me vend tant de rêve. Mais vous vous doutez bien que cela ne s'est pas passé comme ça ...


Bien entendu une fois majeure, je n'ai pas pu réaliser ce rêve, comme bien d'autres d'ailleurs. J'ai donc décidé d'économiser pour pouvoir au moins y partir en vacances (j'ai la pessimiste vision qu'à 27 ans je ne pourrais pas recommencer là-bas), mais vous savez tous comment c'est : on a des envies subites, on doit faire des cadeaux, on a des frais inattendus, bref ce qu'on essaye de mettre de côté s'envole rapidement. Ensuite j'ai emménagé dans mon appartement donc ... de nouveau des frais ! Petit à petit mon rêve s'éloigne et chaque jour, cela me brise un peu plus le cœur.


C'est pour ça que l'année dernière je me suis donné cet objectif : soit fin 2017 soit en 2018 j'irais dans ce pays, j'irais à la rencontre des cette culture et de ces gens qui m'intriguent tellement. J'avais besoin d'une raison pour me lever le matin, j'avais besoin de me raccrocher à quelque chose. Et comme à chaque fois dans ma vie, tout a été bousculé. Faisons l'impasse sur l’élection de Trump (qui soyons honnête ne motive plus tellement à y aller même si on sait que tout ne va pas changer, enfin j'espère), concentrons nous sur le reste. Depuis ma période de chômage de cet été je touche le fond chaque mois, donc impossible de mettre de côté vous voyez ?


J'aime toujours autant ce pays, il m'attire toujours autant et je rêve toujours secrètement de m'enfuir là-bas, de tout recommencer, mais au fond de moi je sais que ce que je veux est impossible. Alors pour éviter de me briser le cœur encore plus, j'essaye de me détacher de tout ça, j'essaye de réduire mon attachement et mon intérêt pour tout ça, parce que je sais que si je continue, ce rêve impossible va finir de me briser. Mais bon, peut être qu'un jour j'y arriverais !


Aucun commentaire