Peter Pan avait raison, grandir ça craint !


J'ai de nombreuses peurs, mais je crois que celle de grandir, de vieillir, est la pire de toutes. Je n'ai pas vraiment eu d'adolescence, je suis passée de l'enfance au monde adulte, avec un énorme trou noir au milieu, c'est donc très difficile pour moi d'accepter que je suis une adulte désormais. 
Cela explique sûrement que je suis très enfantine dans certains comportements, que je garde mon âme d'enfant à l'extrême et surtout, que je refuse l'idée de vieillir.




Le temps qui passe me rend vraiment malade, j'essaye de m'en détacher le plus possible, mais parfois, je prend ça en pleine tête et je peux passer des heures, voir des jours, complètement prostrée à me répéter qu'une année est encore en train de s'écouler et qu'aucun de mes projets n'est sur le point de se réaliser. 
En en réalité c'est ça le vrai problème, le temps qui passe et ma vie qui stagne. Je vois les années défiler, mon âge augmenter, mais rien ne se passe comme je l'avais prévu et j'ai peur de ne plus avoir le temps. Ne plus avoir le temps de m'épanouir dans ma vie professionnelle ou dans ma vie personnelle, ne plus avoir le temps de profiter de ceux que j'aime, ne plus avoir le temps tout simplement.


Et puis, et ça on ne s'en rend vraiment pas compte quand on est petit, la vie d'adulte n'a vraiment pas que des avantages, contrairement à ce que l'on pense lorsque l'on à 8 ans. A cet âge on pense qu'adulte, n aura le monde à nos pieds. On ne peut pas être plus loin de la vérité. Si j'avais su j'aurais plus profité des après-midi Disney, des parties de cache-cache dans le jardin, de m'endormir blottie contre mes montagnes d'ours en peluche, bref tout ce que l'on peut faire lorsque l'on est petit, parce qu'en grandissant, on perd un peu tout ça. Quand on grandit on doit faire face à tellement de choses que l'on perd notre innocence, et ça, malheureusement, c'est la vie.

La vie passe à toute vitesse, encore plus quand on a perdu du temps dans le passé, en avoir peur de m'aidera pas à en profiter pleinement, mais que voulez-vous, j'aurais juste aimé ne pas grandir. Parce que grandir, ça craint quand même un peu !

Aucun commentaire